Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #l'arbre a palabres (archives) tag

Publié le 15 Juillet 2017

Allez encore une vidéo.

C'est la montée pour aller à l'appart depuis le centre ville, enfin depuis la Cathédrale quoi.

Il fait 45 degrés dans la journée. C'est absurde. Normalement j'aime quand il fait très chaud, mais là il fait très chaud.

Je vous ai mis la montée en accéléré pour que vous fatiguiez pas trop. En temps réel on compte je sais pas moi, 12 minutes ? Et on arrive en haut comme un vieux chien mouillé.

Mais la fin est...

Et merci à tout le monde pour les commentaires ! J'en déduis que si je fais 3835 kms par la route j'augmente le nombre de commentaires. Il faut ce qu'il faut.

 

Merci en tout cas, ça fait plaisir !

 

Bref. Voilà la suite, on parle pas du tout de la même distance non plus hein.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Naafo

Publié dans #l'arbre à palabres (archives)

Repost 0

Publié le 9 Juillet 2017

Bonjour.

 

Bon, après quelques jours de préparation, voici une vidéo du voyage Espagne-Maroc.

Alors une précision tout de même : le film commence à Tarifa, mais en fait le voyage - par la route - commence à Marseille. Mais comme depuis Marseille, ça faisait 3600kms, je me suis dit que ça aurait fait un peu long sur la vidéo, alors je vous ai épargné le début et ça commence à Tarifa. Ca ne fait donc que 1988kms. On gagne du temps, c'est important (un peu comme c'est important de commencer une psychothérapie pour "gagner du temps" - dixit B. Lubszynski).

Bon alors sinon, s'il venait à l'idée de quelqu'un de faire ce voyage, et bien je conseille à tout le monde de bien choisir sa période et de le faire pendant le ramadan.

Ca allège l'estomac. Et puis manger c'est vraiment une perte de temps. Et on est beaucoup mieux dans un bus pendant 12h quand on ne mange pas. Et sans boire aussi.

Ca va de soi.

On est bien dans un bus dans le désert sans boire.

Et puis il y a l'air conditionné en plus alors y a pas de quoi râler. Et puis en plus, l'air conditionné il disparait dès qu'un gros passager s'assied à coté de toi (d'ailleurs, dans le désert, il suffit qu'un passager s'assied à coté de toi pour qu'il devienne automatiquement gros) (d'ailleurs je me demande comment font les gens pour être gros alors qu'ils ne mangent pas. Je ne sais pas, mais c'est un autre sujet), l'air conditionné disparait donc aussi vite car le gros passager suant s'échine à rétablir une température proche de celle de l'extérieur du bus, c'est à dire de celle du désert pendant le ramadan. Dans le bus. On se sent bien, fraicheur de vivre, Hollywood Chewing-guuuuuuum.


Mais je sens que je m'égare dans quelques digressions alors voilà le film :

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Naafo

Publié dans #l'arbre à palabres (archives)

Repost 0

Publié le 22 Mai 2017

Alors là, le type qui a fait ça, il m'a tué !

Je m'explique : avec mon déménagement, j'ai beaucoup fait de ménage et j'ai beaucoup jeté de vieilleries. Alors forcément, je jette pas tout à la poubelle et il y a des trucs que je laisse en vue dans la rue avec l'idée que pourra peut-être intéresser quelqu'un.

 

Donc ce jour là, un des derniers avant de partir, je mets dans la rue tout un tas de choses, dont deux ou trois disques que je ne veux pas garder. Il y a aussi un tambour qui a une certaine valeur affective mais auquel je ne tiens pas.

La nuit passe, et, le lendemain, au réveil, en ouvrant les fenêtres, alors que jette un oeil en bas pour voir ce qu'il se passe dans la rue, voilà ce que je vois !

La plupart des disques et babioles ont été pris, mais il reste deux éléments fondamentaux. Apparemment un type a fait ce montage énorme avec le tambour en question et un disque qui restait.

Alors moi ça m'a fait hurler de rire, même si j'arrive pas à savoir si c'est de l'humour ou si c'est cynique.

Mais bon, si il y en a qui cherchent ce qu'on peut faire pour l'Ethiopie, la réponse est là :

 

Street art !

Voir les commentaires

Rédigé par Naafo

Publié dans #l'arbre à palabres (archives)

Repost 0

Publié le 7 Mai 2017

Merci à tous mes amis qui ont voté Macron ...parfois à contre-coeur !

J'ai un peu hésité, mais vu l'amertume qui peut - légitimement - être associée à ce vote, je publie finalement ce montage ironique qui nous fera peut-être sourire face à cette situation pour le moins bancale.

Donc voilà un cadeau pour nous tous !

Allez, courage, fallait le faire. (Y a une référence cachée à la campagne, hein !)

Fallait le faire...

Voir les commentaires

Rédigé par Naafo

Publié dans #l'arbre à palabres (archives)

Repost 0

Publié le 22 Avril 2017

Bonjour ! Allez, dans la dernière ligne droite et alors que la campagne officielle est terminée, en voici encore une couche.

Comme j'ai suivi beaucoup de meetings au cours de cette campagne et comme j'y ai fait quelques bouts grabations de ci et là, je me suis décidé à tout monter, ce qui donne un film pas mal au final.

Vous y retrouverez dans le cirque : Benoit Hamon, Jean-Luc Mélenchon, Nicolas Dupont-Aignan (à Nice), François Fillon, Jean Lassalle et ... Mélenchon en hologramme à Montpellier lors du meeting de Dijon où il s'est multiplié aux sept coins des océans.

Voilà, c'est un film qui prend son temps alors il fait ses petites quinze minutes. Donc vous pouvez vous installer et regarder pour comprendre bien bien bien où on en est.

Courage hein.

Voir les commentaires

Rédigé par Naafo

Publié dans #l'arbre à palabres (archives)

Repost 0

Publié le 8 Avril 2017

Bonjour,

nous vous présentons aujourd'hui - non sans fierté - une courte vidéo qui prétend vous informer sur le courage de la vérité.

Ou sur la volonté de la France, je ne sais plus.

Nous vous souhaitons un bon visionnage et vous prions d'éloigner les âmes sensibles de votre poste de télévinet, eu égard à la vérité du courage volontaire de la France.

 

Voici le document.

 

Ou l'inverse, je ne savons plus.

Voir les commentaires

Rédigé par Naafo

Publié dans #l'arbre à palabres (archives)

Repost 0

Publié le 6 Mars 2017

Je fais certes un peu les choses à l'envers et je vous présente maintenant la bande annonce du court-métrage que vous avez déjà vu.

Mais c'est comme ça.

Regardez-le quand même va ! En plus il renvoie en fin de vidéo à la version longue du film.

 

Bon, je vous laisse, je dois aller contrattaquer la pollution.

 

Nb : on m'a fait remarquer que la principale activité du Dr. Gori était de créer des monstres à partir de la pollution humaine pour foutre le merdier. De là à envisager une théorie du complot qui nous ferait penser que ce docteur est le père de Macron, il n'y a qu'un pas.

Voir les commentaires

Rédigé par Naafo

Publié dans #l'arbre à palabres (archives)

Repost 0

Publié le 1 Mars 2017

Bonjour à tous.

Aujourd'hui la rédaction vous présente un document exceptionnel d'une valeur scientifique extraordinaire.

Dans cette vidéo, le docteur Gori - que personne ne se trompe, il s'agit ici de l'authentique docteur - nous reçoit dans son laboratoire d'analyse pour regarder et analyser le phénomène Macron et sa naissance.
Après une introduction détaillée de la biographie du leader du projet de la marche, le professeur analysera le discours révolutionnaire de la vision.

Nous sommes donc fiers de vous proposer de regarder ensemble ce document vidéo d'une vista révolutionnaire de cet engagement, puisque votre responsabilité est d'aller partout en France pour le porter jusqu'au bout et le faire gagner, parce que c'est votre projet.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Naafo

Publié dans #l'arbre à palabres (archives)

Repost 0

Publié le 16 Février 2017

Bonjour à tous !

Après des semaines de travail, voici enfin le premier clip pour mon disque "Le chat machine" !

Il s'agit du 6ém morceau du disque intitulé "Le Chat Mâche Shean" (qui à mon avis n'est autre que Charlie Sheen).

Dans cette vidéo didactique, vous trouverez les conseils et les explications thérapeutiques de spécialistes sur ce problème qui touche beaucoup de Français qui est : la colère.

Vous y trouverez également des informations pointues et documentées sur l'héroïne et les graves dangers qu'elle présente.

 

N'hésitez naturellement pas à partager ce clip au contenu didactique pour favoriser la prévention des conduites recommandées.

Bon visionnage !

Voir les commentaires

Rédigé par Naafo

Publié dans #l'arbre à palabres (archives)

Repost 0

Publié le 1 Février 2017

Tu veux quoi exactement ?

Bien bien bien.

Demba, Demba, Demba....

Bon. Soyons clair : ce slogan pose un sacré problème. Outre qu’il ne veut absolument rien dire, il ne veut rien dire du tout.

Voyons cela.

 

Référons-nous donc au slogan : si le type recule, la liberté n’avance plus, voire elle s’éloigne.

Il faut donc qu’il avance pour que la liberté cesse de reculer.

Mais s’il va de l’avant, il va vers la liberté. Donc, que celle-ci reste sur place ou se mette à avancer vers lui, elle va finir par le rencontrer.

 

La question est donc : que se passe-t-il quand un militaire rentre dans la liberté ?

Première constatation : elle ne peut plus avancer comme avant, puisque dorénavant, elle est dans le militaire.

Là, il y a trois possibilités :

     1. Le militaire continue à avancer : la liberté recule.

     2. Malgré l’impact avec le militaire, la liberté continue d’avancer. Dans ce cas, elle pousse logiquement le militaire qui, de fait, va s’éloigner. Mais là, il y a un problème, puisque si le militaire ne va plus de l’avant – s’il recule donc – alors la liberté recule (c’est le slogan qui le dit). Il ne faut donc surtout pas que la liberté pousse le militaire, sinon elle reculera.

     3. Dernière possibilité : après l’impact, le militaire recule. S’il recule, il ne va plus de l’avant et donc la liberté recule.

Il semble donc impossible que ce militaire avance sans faire reculer la liberté. Le mieux qu’il a faire c’est peut-être ne pas trop bouger. Seule une solution semble permettre à la liberté de ne pas reculer : il faut que la liberté et le militaire en collision ne bougent plus. C’est le statu quo mais là, la liberté cesse de reculer. Reste à savoir ce que donne le choc militaire/liberté.

 

Mais il semble impossible que ce militaire fasse mieux. S’il ne va pas de l’avant, la liberté recule et s’il va de l’avant la liberté reculera dans 3 cas sur 4.

 

Seconde question : que se passe-t-il maintenant si la liberté recule ?

D’après le slogan, quand elle s’éloigne, le militaire va de l’avant. C’est à dire que si la liberté recule, le militaire s’avance. Ca nous conduit donc à conclure que pour pouvoir se déplacer, le militaire a besoin que la liberté recule. Ce qui n’est pas sans poser problème puisque ce militaire est obligé de souhaiter que la liberté s’éloigne s’il veut pouvoir se déplacer (à moins que son souhait secret soit de vouloir rester sur place éternellement avec la liberté collée contre lui, ce qui, certes, semble régler le problème).

Donc si la liberté recule, le militaire avance et si le militaire avance, la liberté finira par reculer.

Conclusion : le militaire ne peut que très difficilement aller de l’avant sans faire reculer la liberté et il ne peut plus bouger si la liberté lui rentre dedans.

 

A mon avis, le mieux qu’a donc à faire Demba, c’est donc peut-être de se poser un moment, éventuellement de se griller une clope et de réfléchir un petit peu aux conséquences de ce que font ses pieds.

Voir les commentaires

Rédigé par Naafo

Publié dans #l'arbre à palabres (archives)

Repost 0

Publié le 26 Janvier 2017

Il est utile de savoir quoi faire en cas d'urgence, notamment lorsque l'on est dans un pays étranger.

 

En Espagne, en cas "d'indendie", il est recommandé de ne pas "ocurrir", notamment au cas où les sorties ne sont pas "utilissables".

Il est également recommandé d'adopter une attitude pertinente codifiée dans le cas où la fumée serait "abundante".

Je reproduis ici avec plaisir les instructions à suivre dans ce cas malheureux. Ca peut toujours servir.

Que faire en Espagne en "cas d'indendie" ?

Voir les commentaires

Rédigé par Naafo

Publié dans #l'arbre à palabres (archives)

Repost 0

Publié le 17 Janvier 2017

Non, mais vous êtes sérieux ???

 

 

Hum.

Voir les commentaires

Rédigé par Naafo

Publié dans #l'arbre à palabres (archives)

Repost 0

Publié le 14 Janvier 2017

Alors oui, je sais que c'est à peine croyable, mais pourtant, oui :

 

"nous avons pluie, lavapiès ET à l'étranger".

 

J'ai envie de dire : "développez vos idées".

Traduction mon amie.

Voir les commentaires

Rédigé par Naafo

Publié dans #l'arbre à palabres (archives)

Repost 0

Publié le 24 Août 2005

Je suis alle å "christiånå"... C'est un truc de dingues...

Encøre plus dingue qu'åurøville. Faut imaginer un villåage entier - genre le vieux nice - en plein ville (cøpenhåguen - une ville d'un milliøn et demi d'håbitånts quand meme), recouverte de graffiti, de cafes bio, de bars louches, de pistes de skate, de salles d'expøsition, de jardins potagers, de terrasses, de forets, de batiments en friche, de vieilles caravanes, de voitures, de maisons peintes par des enfants, de sentiers perdus dans la nature avec un millier de personnes qui se deplacent a velo...

Un vrai truc de dingue, jamais vu ca nulle part au monde, un vrai village hippie et de squatters divers.

J'åi du mettre au moins deux heures pour tout parcourir a pieds... Il y a des dealers de hash un peu patibulaires (fumer est interdit, mais la police ne dit rien tant que c'est dedans), ce village existerait depuis 30 ans et ils auraient plus ou moins la paix avec le gouvernement. Ils ont une loi interne tres dure avec les drogues dures.

Quand je suis passe cet apres midi, il y a eu une petite descente de flics, mais ils n'ont controle que les touristes. Les dealers n'ont meme pas paru inquiets. Le plus drole dans cette histoire c'est qu'il y a des visites guidees avec des hordes de petits vieux en rang ! un truc de dingue...

 

Je n'ai pas pu prendre de photos a l'aller, mais je devrais essayer d'en prendre au retour.

Pour sortir de "Christiana" on passe sous un portail ou est ecrit : "vous entrez en EU"...

 

La je pars en Suede d'ici quelques heures, å Stockholm.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Céleste

Publié dans #l'arbre à palabres (archives)

Repost 0

Publié le 24 Août 2005

Nååfølitø, faut que je t'insulte sur le site pøur que tu me repøndes å mes textøs mes cøups de fils øu que tu me mettes un cømmentåire de temps en temps sur le site ?

 

Je te cråche sur tes pieds et je te mets du yaøurt dåns les cheveux et je te pisse tå gueule.

 

Tøn åmi, Sénoufo.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par céleste

Publié dans #l'arbre à palabres (archives)

Repost 0

Publié le 18 Août 2005

Je suis a... Szczecin.

Oui : je suis a Szczecin. Je sais pas bien ce que je suis venu foutre la, mais rien que le nom a la con constitue une raison suffisante pour venir je crois !

Rien que pour pouvoir dire : "moi, mossieur, j'ai ete a Szczecin" (d'ailleurs, c'est con : on ne peut pas le dire. A la limite on peut l'ecrire, mais on ne peut pas le dire, c'est con.)


A part ca, c'est assez special : je ne parle pas polonais (enfin si : bonjour se dit "djaine dobri", aurevoir "dovai dzinia", merci "djan kouyai" (si, si, tout simplement) et certaines phrases me plaisent beaucoup, puisque : comment tu t'apelles se dit " Yak chier nazi vache", c'est amusant) et les polonais ne parlent que polonais, ce qui n'arrange pas, mais alors pas du tout mes deplacements. Comme en plus je n'ai pas de carte des villes ou j'arrive, je suis bien dans la merde pour trouver les hotels dont je n'ai que les adresses et dont j'ai renonce a demander la localisation puisque demander aux gens comment ils s'appellent est certe drole ("Yak chier nazi vache" je vous rappelle) mais pas d'un grand secours.

Comme en plus je suis seul, que j'ai pas rencontre de gens avec qui voyager, les choses sont assez "molles" dirais-je.

Bref, pour le moment, c'est le voyage le plus con que j'ai fait (mais c'est que je n'ai vraiment commencer qu'aujourd'hui puisqu'avant j'etais a Wroclaw (prononcer "Vrote Zouave", si, si) avec Arnau (prononcez "alllnaaaO").

 

A part ca, les filles sont vraiment tres jolies et j'ai tres envie de mettre un coup de pied au groupe d'Italiens qui mangent le meme kebab que moi.

 

Voila, ils ferment, je m'en vais.

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Céleste

Publié dans #l'arbre à palabres (archives)

Repost 0

Publié le 16 Août 2005

Bon, je fais court hein, parce que c'est quand meme pas pratique les cybercafes.

hier je me suis retrouve dans un joli marche polonais, avec des polonais et de la nourriture polonaise.

Je sais,  c'est idiot, mais j'ai pris un pain au chocolat francais (le 1er qui fait un commentaire, je lui envoie une boule de feu ou des asterohaches) et, bon, ben je croque dedans, logique. Je m'attendais a ce que ce soit mauvais, certes, (deja qu'en france c'est pas bon, mais ca fait seulement semblant), mais alors pas a ce point !

En fait, je croque et je sens suavement du... choux cuit.

Un pain au chocolat sans chocolat, mais avec du chou. C'est coquin.

Un peu degoute, je me suis vite achete une petite boule de pain aux poux.

 

Hmmm.

(Pour les photos, vous pouvez vous gratter, ici la prise usb est percue comme un instrument du diable et ce pays est tres catholique. Comme les accents d'aileurs. A bon entendeur...)

 

Voir les commentaires

Rédigé par Céleste

Publié dans #l'arbre à palabres (archives)

Repost 0

Publié le 9 Août 2005

Bon, avant de partir (demain) voici un point sur mes pérégrinations.

MAIS QU'EST-QU'IL FAIT ?

Au départ c'est simple. Je suis à Marseille et je dois aller à Wroclaw.

Comme ça :

 

 

et pis vlan, voilà que je pars voir de la famille dans le sud-ouest (point 1 vers 2).

Ensuite, les choses se compliquent : après trois jours de guerre civile avec les enfants à la production sonore, je pars... au sud ! (je vous rappelle que la Pologne est au nord de l'europe, au nord-est même, moi je pars au sud-ouest).

Bref, c'est le point 2 vers le 3.

Puis nous arrivons au trou du cul de l'espagne - oui trou du cul, l'endroit ou il fait sombre.

point 3 vers 4.

Aprés 10 jours de cris et de bruits (c'est le gros de la salade de mes vacances pour le moment), je parcoure le point 4 vers le point 5.

Direction san sebastien (très belle ville aux demeurants), j'y passe la journée (aprés 8 heures de bus de nuit collé à un gros espagnol très mal odorant) de 6h du matin jusqu'à 14h30 (oui j'ai dormi dans les rochers sur la plage comme un vulgaire).

Pis Biarritz, puis train de nuit en couchette avec trois racailles de Bayonne à Marseille, arrivée 5h du mat.

Je vous pass les détails de racailles de Seine et Marne (assez sympa d'ailleurs).

Non d'ailleur, je ne vous passe pas les détails, les voic : j'avais encore jamais vu un mec qui, parce qu'il n'arrive pas à dormir, se plaint en pleine nuit, dans une couchette sncf, alors que tout le wagon essaie de dormir avec les lumières éteintes : "Putain nique sa mère, j'arrive pas à dormir, j'pête les plombs, fils de chien d'cerveau, va niquer ta mère, j'veux dormir".)

Et je ne parle pas du téléphone portable qui fait des films, films de 10 secondes qu'un de mes chers compagnons insomniaques a décidé de regarder un boucle toute la nuit (ça faisait : "nique sa mère, regarde mon portable, le fils de pute comme il fime." et l'autre : "ouuuuuuuuuuéééééé !!!! putain d'sa'race trop fort la feu-te ! nique sa race la putain de la mère de la pute du chien de merde, c'est trop fort".)

Le plus drole, c'est qu'ils étaient plutot gentils avec ça (me vouvouyaient... j'adore être vouvouyé par des racailles ! pour un peu je leur aurai dit que j'étais psy et que je travaillais avec des ados bruyants sur lesquels on pratiquait régulièrement des électrochocs, je suis sûr que ça les aurait fait rire !)

Heu... au niveu des points, je suis perdu... Tout ce que je sais, c'est que demain c'est lyon, puis dimanche lyon-strasbourg en train, pis dimanche soir strasbourg-wroclaw en bus de nuit - 13 heures, une broutille).

 

Démerdez-vous avec la carte.

 

Voir les commentaires

Rédigé par céleste

Publié dans #l'arbre à palabres (archives)

Repost 0

Publié le 29 Juin 2005

Lui là.

celui qui a l'air complément con :

Au départ, un type qui parle comme ça, en hôpital, on augmente directement son traitement,

=> écouter la phrase originale ici

(normalement vous la connaissez cette phrase, puisqu'il s'agit de "la phrase du con du jour" qui est reproduite sur la page d'accueil en haut du site).

Bon, donc, me suis dit : ça serait rigolo de faire traduire ça par Free (qui dispose d'un traducteur informatique, vraiment, mais alors vraiment performant). Hum, et ho ! surprise ! Ca donne ça

=> c'est ici.

Ca devient vraiment très... hum, comment dire ?

(si vous voulez carrément la version écrite des deux textes, - à mon avis, ça vaut bien du jean-clôd -, c'est ici :)

 

 

Texte original (séminaire 7 : l’éthique de la psychanalyse, p.154 de la version AFI, leçon XIII, 20 janvier 1960.)

"Mais elle (la connaissance psychologique) ne peut s'en dégager, elle ne peut s'insurger contre l'atomisme qu'à méconnaitre, si elle n'emprunte les voies freudiennes, en elle-même, je veux dire dans son objet, cette floculation qui soumet sa matière, et sa matière, c'est le psychisme, à la texture sur laquelle s'échaffaude la pensée, autrement dit la texture du discours en tant que la chaîne signifiante, telle que je vous apprends ici à la pratiquer qui est la trame sur laquelle la logique s'édifie, la logique, avec ce qu'elle apporte de surajoutée et d'essentiel qui est la négation, le splitting, la Spaltung, la division, la déchirure qu'y introduit l'immixition du sujet."

 

Traduction par free :

"Le peut de Ne d'elle de Mais (psychologique de connaissance de La) s'en le dégager, le méconnaitre de qu'à de l'atomisme de contre de s'insurger de peut de Ne d'elle, les freudiennes de voies de les de n'emprunte d'elle de silicium, l'elle-même d'en, objet de fils de dans de veux de je le grand, le matière de soumet SA de qui de floculation de cette, et le matière de SA, le le psychisme c'est, le pensée de La de s'échaffaude de laquelle de sur de texture de La d'à, le signifiante tant de chaîne de La de que de la texture du discours en de dit d'autrement, le s'édifie de logique de La de laquelle de sur de trame de La d'est de qui de pratiquer de La d'à des apprends ici de je de que de telle, le logique de La, le ce qu'elle apporte de surajoutée d'avec et le négation vous de La d'est de qui de d'essentiel, le se dédoublant, La Spaltung, division de La, La déchirure introduit l'immixition du sujet qu'y."

Voir les commentaires

Rédigé par céleste

Publié dans #l'arbre à palabres (archives)

Repost 0

Publié le 22 Juin 2005

D'accord, tout cela aura pris du temps, mais zilyé !

Le film sur la fin du mémoire, où l'on découvre l'auteur quelque peu nerveux, malgré un repos d'introduction filmique légérement trompeur-y-en-a-un-à-qui-ça-pose-problème, et où l'on découvre, non sans stupéfaction, l'étendue des capacités élastiques de la dimension çaïques de la ciboulette à moteurs de raisins.

 

La fatigue ne guête pas les braves.

 

Et encore une fois, le repos ne mérite que les louanges les plus nobles du blog rank.

 

Voir les commentaires

Rédigé par céleste

Publié dans #l'arbre à palabres (archives)

Repost 0
1 2 > >>