Publié le 20 Janvier 2009

Après avoir combattu l'Hydre de Lerne de l'administration pour avoir une copie de ma carte d'identité (rappel : on m'a demandé pas moins de 5 certificats de naissance pour me faire une copie de ma carte d'identité, remontant ainsi deux générations, c'est à dire à peu près jusqu'en 1915...), je suis retourné faire ma demande de carte d'identité.

Ca a donné ça :

"- Bonjour Madame.
- Bonjour Monsieur, c'est pour quoi ?
- Je viens vous amener mon dossier pour refaire ma carte d'identitéquim'aétévolée (de fait, j'arrive avec le dossier rempli - au stylo noir sinon ça marche pas et avec une photo où je souris pas, sinon ça marche pas - je n'invente rien, on a plus le droit de sourire sur les photos d'identité - -)
- Oui, très bien, donnez-moi ça."

Je donne le dossier. Il ne comporte qu'un seul acte de naissance, le mien, seul et unique.
Je ne remonte pas deux générations pour prouver quoi que ce soit. Je donne mon dossier avec mon acte de naissance, fier devant l'humanité toute entière. Je suis moi, je suis seul face à mon destin, je suis entier.

Elle, très souriante :
" - Mais c'est très bien ça "(ce gros caca ?).

Elle prend le dossier.
J'ai peur, ça va merder, c'est sûr.
Elle s'affaire très vite, elle range le dossier et là... c'est le drâme.

Elle dit :
"- Mais, mais, mais... Monsieur il vous manque une pièce !"

C'est énorme. "Il manque une pièce".
En fait si tu veux il en manque au moins quatre, voire même si on se fie au dernier avis qu'on m'a donné, il manque des pièces qui remontent au siècle dernier, sur deux générations. Enfin il manque quatre certificats de naissance, que je sais même pas si la France en 1915 elle faisait des extraits d'acte de naissance et que même je me demande s'ils sont vraiment nés mes ancêtres, et que même je me demande si la mairie elle a pas brûlé pendant la peste, alors tu vois... Mais bon je ne dis rien.

Je prends l'air ennuyé de fin du monde. Je fronce les sourcils (pas trop, sinon ça fait voyou et après ils vont appeler la police et après je vais aller en prison, faut pas déconner dans ces endroits là) et j'attends.

Au bout d'un moment, ça tombe.

"- Il me faudrait votre certificat de nationalité monsieur."

Connasse.

Je viens demander ma carte d'identité pour pouvoir prouver que je suis français et on me demande un certificat de nationalité.
On me l'avait encore jamais faite celle-là. Pour avoir une carte qui prouve ma nationalité, il faut que je donne un certificat de nationalité. Genre, tu vas au Mc. Do, tu demandes un hamburguer et là, on te répond : "oui, donnez-moi le hamburger s'il-vous-plait."

Bon, je ne me démonte pas, je prends mon air de fin-du-monde avec le sourire de Diogène qu'en a rien à foutre parce qu'il est au-dessus des considérations humaines et j'attends.

Et là, miracle : de la compassion ! (c'est pas possible pourtant).

Elle me regarde et me dit :
"- Bon. C'est pas une nouvelle carte que vous demandez ? On vous l'a volée votre carte hein ? Vous voulez juste une copie ?"

Moi (complètement sonné) :
"- Mais oui, mais oui ! c'est exactement ça !!! comment vous le savez ??? vous êtes voyante ??? Vous lisez dans ma tête ?"

Elle (zen, comme un maitre zen, sage avec une grande barbe de sage) :
"- Bon, monsieur est-ce-que la dernière fois que vous avez fait votre demande de carte d'identité vous l'avez donné ce certificat de nationalité ?"

Moi (incapable de mentir) :
"- Ecoutez, très sincérement, c'était il y a 9 ans alors très sincérement... je sais pas... Bon, maintenant, ce qui est sûr, c'est que j'ai donné TOUS les papiers qu'on a pu me demander à cette époque.
- Je n'en doute pas.
"

Un moment de silence. J'ai peur. Une mouche vole.
Je reprends, héroïque, seul face à mon destin :
"- Ecoutez, s'il faut que je vous dise que j'ai donné ce certificat pour que vous preniez mon dossier et que vous me fassiez ma carte d'identité, alors je crois que je vais vous dire... oui".

Elle (héroïque, avec l'administration de tout un pays derrière elle prête à la soutenir en cas de défaillance) :
" - Très bien. Vous l'avez donné ce certificat il y a 9 ans ?
- Heeeeu... Heuuu... (je fais quoi là ?) heuuuuu... heuoui. heuouioui. oui je l'ai donné, ce heeeuuuu certificat... maintenant ça me revient. ouiouioui je l'ai donné. Oui je l'ai donné. Ca c'est sûr. Ah ouiiiiii je l'ai donné.
- Ok. Donnez-moi votre dossier.
"

Et elle a pris le dossier.
C'est stupéfiant. Je suis stupéfait.
Je ne sais plus quoi penser.

En tout cas, c'est vraiment un truc très relatif la nationalité.

(gravure du 16ém siècle représentant Saint Moi terrassant l'hydre de Lerne à la mairie.)
 

Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 18 Janvier 2009

Hum.

Bonne année 2009.

 

Joyeux Noel

Voir les commentaires

Repost 0