Publié le 4 Octobre 2008

Le voilà.

Nous mangions, civilisés au milieu des moustiques. Et puis lui s'est mis à coté de nous pour se lancer de la nourriture dans la bouche en criant.

Sauvage va.

Aussi peut-être des nouvelles bientôt hein. Allez, bises de bison.





 

Voir les commentaires

Repost 0