Publié le 26 Février 2007

J’ai eu un colloc.

J'ai changé d'appart, je ne suis plus avec les fachos en slip. Je suis dans un nouvel appart avec des gens très bien. Le problème c'est la propriétaire. C'est une dame de la race des connasses qui a décidé de faire le plus de fric possible (personne n'y avait jamais pensé avant je suppose). Elle a donc décidé de louer la toute petite pièce de l'appart près de l'entrée (une sorte de buanderie) au titre d'une chambre.

Bon, pour reprendre tout ça, nous sommes donc quatre dans l'appart et pendant un temps il y a eu ce collocataire qui est maintenant parti.
Ma proprio a donc décidé d’installer cette personne supplémentaire dans l'appart et elle a choisi un Brésilien - mais c’est pas le problème -, dans la petite « chambre » (qui, si vous avez suivi, est une buanderie malsaine). Le problème c’est que cette « chambre » il faut bien la mettre entre guillemets. Elle est vraiment petite, mais alors vraiment petite. Genre petite-petite ou petite-petite-petite ; en tout cas trop petite pour qu’y dorme même un Pygmé (alors un Brésilien tu penses bien).
Pour le dire de façon imagée : on ne peut pas y mettre même ne serait-ce qu’une petite table, car il y a déjà un lit une place et que quand il y a un lit, même un lit une place, ben la porte ne s’ouvre plus. Alors un bureau – à moins que ce soit celui d’une barbie – ben ça passe pas (et d’ailleurs à la réflexion, un bureau de barbie ça ne passe pas non plus).
Vous me direz « mais pourquoi qu’elle la loue cette chambre si c’est pas une chambre ? ». Ce à quoi je m’abstiendrais de répondre : « parce que c’est une fille de pute », mais à quoi je me contenterai de répondre sobrement : « pour l’argent ».

Alors vous me demanderez : « mais comment qu’elle fait pour louer cette chambre qui est toute petite-petite-petite-et-qui-n’est-pas-une-chambre ? », ce à quoi je vous répondrais « et là on comprend pourquoi le Brésil ».
Alors comment qu’elle fait ? Et bé tout simplement la riche idée qu’elle a trouvé a été de louer cette chambre-qui-n’est-pas-une-chambre à un pauvre type qui ne l’a jamais vue avant d’y habiter. Tout cela en passant par son école. Je m’explique : ce pauvre type va à l’école au Brésil et l’école au Brésil a décidé de lui payer un mois de cours en Espagne et de lui payer une chambre. Mais l’école n’a pas l’habitude de voir les chambres qu’elle loue. Comme son-école-du-Brésil n’a jamais vu la chambre, elle a payé les yeux fermés un prix fixé d’avance (accroche toi mon cochon, tu vas grogner), un prix fixé d’avance donc, de... 100 euros par semaine. C’est à dire (oui tu sais compter jusque là) de 400 euros le mois. On parle bien de 400 euros*6.56, c'est à dire de 2624 francs par mois pour un placard qui pue avec une fenêtre qui donne sur un ascenceur (je rigole pas, la fenêtre qui pue donne vraiment sur un ascenceur !). Bref, un truc à faire douter de l’existence des droits de l’homme en Catalogne.

Mais ce n'est pas pour ça que j'en parle. Les déboires financiers de l'alliance catalano-brésilienne me regardent assez peu au final. Ce qui me regarde un peu plus, en revanche, c'est ce 5ém collocataire. La conséquence directe est la suivante : étant donné la taille du placard à balais loué 400 euros par mois dans lequel vit ce Brésilien, celui-ci est obligé de passer le plus clair de son son temps - c'est à dire du matin au soir - dans le salon (ne serait-ce que pour déplier ses jambes). Du coup ça pose probème. D’abord à lui certes, mais ça pose quand même un problème.
Heureusement, il est gentil. Mais alors gentil. Gentiiiiiiiiiiil. Gentil-gentil-gentil, voire un peu jeune. Voire dans sa tête, il est tellement jeune qu’il est libre Max, et que même y en a même qui disent qu’ils l’ont vu voler.
Donc, il est jeune. Pas en âge hein, en âge il est vieux, il a 21 ans comme tout le monde, non il est jeune dans sa tête car il est toujours peigné avec du gel sur le coté et qu’il a des lunettes qui lui collent les yeux. Il est toujours en chemise à carreaux et il s’assied dans le fauteil du salon un peu comme si quelqu’un l’y avait posé dans le fauteil. En fait, il n’a pas l’air de savoir s’assoir normalement. On dirait qu’il a besoin qu’on l’asseye. C’est très étrange. Il n’a jamais bu d’alcool non plus – il ne faudrait pas qu’il ait d’accident (David Dominguez « Le p’tit gars de 17 ans »). Pour revenir sur ses cheveux, je ne crois pas non plus qu’il se soit jamais réveillé sans être peigné.
Tout ce qu’il fait est très agacant. En fait, c’est pas compliqué : il est toujours à coté de la plaque et fait tout ce qu’il ne faut pas faire.
Assez rapidement j’ai dû lui configurer un compte sur mon ordinateur pour qu’il puisse se connecter sur internet car il en avait besoin pour parler à sa môman. Cette initiative inconsidérée de ma part a eu un effet tout à fait inattendu : celui que, régulièrement, en rentrant du boulot, je voyais quelqu’un de toujours peigné, avec des lunettes collées aux yeux, assis sur ma chaise de bureau devant mon ordinateur et ce, toujours avec la lumière éteinte. L’effet était saisisant et j’étais toujours surpris, en rentrant dans ma chambre, de voir quelqu’un assis dans le noir, avec le visage éclairé par l’écran, qui me fixait avec un regard de rat de laboratoire. « Voilà une image bien conne » me disais-je et j’avais raison. Comme c’était un peu pathétique, j’allumais prestement la lumière et le faisais sortir aussi vite. Le problème c'est qu'en sortant, ce brave garçon éteignait systèmatiquement la lumière de ma chambre. C’est pas qu’il le faisait exprès, mais c’est qu’il appuyait sur l’interrupteur situé à l’extérieur de la chambre (à gauche de la porte) ce qui avait pour effet de couper le courant dans ma chambre. Du coup je me retrouvais dans le noir, l'ordinateur éteind et j’étais obligé de sortir de la chambre pour rallumer la lumière - non sans avoir cru à chaque fois que la lampe a sauté, ce qui est agacant.

 

Sinon, il parle aussi très mal espagnol (et pafois je doute qu’il parle portugais). Un matin alors que je l'ai croisé dans le salon où il dépliait ses jambes, il m’a demandé de façon claire et distincte : « Yassiakaétombou ? » Bien sûr, je me suis remis en question, je suis allé me décirer les cages à miel (me curer les oreilles quoi) et j'ai tenté de reprendre la conversation là où elle sétait interrompue. Je lui ai fait répéter, mais rien à faire, il disait toujours la même chose. J’ai fini par jeter l’éponge et me contenter de poser comme hypothèse qu’il était con.

A partir du lendemain, il a commencé à enchaîner des séries de questions incrongruescentes (oui moi aussi je peux toujours jouer au con et je suis bravitoure). Il m'a notament demandé comment on conjuguait le conditionnel du subjonctif dans une phrase à diphtongue en espagnol... J’ai beau eu à lui expliquer que je n’étais pas l’espagnol le mieux plaçé dans l’appart pour lui répondre, ça n’a rien changé à l’affaire.


Sinon il fait aussi plein d’autres choses très chouettes. Enfin non, en fait il fait beaucoup de choses mais elles sont souvent pas très chouettes. Par exemple, le matin il mange des cracottes dans le salon en étant tout recroquevillé sur ses cracottes et ça fait un bruit de castor.

Le soir il se couche très tôt mais alors très tôt, c’est à dire entre 21h et 21h15.

Une fois, il a bien tenu jusqu’à 23h, mais il tournait sérieusement de l’oeil et nous avons dû l’alliter de peur qu’il nous pête un infarctus.
Un autre soir, alors que je revenais du boulot et que j’allais sur le balcon pour étendre mon linge, j’ai vu mon linge hors de la machine, posé sur la table. Je me suis dis : c’est un brave garçon, il m’a sorti le linge de la machine. Mais d’un coup il a surgi sur le balcon pour m’expliquer qu’il avait sorti le linge de la machine parce que la machine faisait du bruit et que ça lui avait fait peur.

Il l’a donc arrêtée en plein milieu de son cycle, pour en sortir tout mon linge, forcément à moitié sale. Il m’a dit ça avec le grand sourire benêt de celui qui a voulu faire bien et moi j’ai voulu le taper. J’ai finalement admis que je porterai sur moi du linge sale pour la semaine à venir, et j’ai ensuite décidé d’aller me laver moi, histoire de ne pas salir un peu plus le linge sale que je portais sur moi. Je me suis donc dirigé, un peu dépité, vers la salle de bain pour me faire couler un bain. Quelle ne fut pas ma surprise de voir que le bain était déjà coulé et rempli avec de l’eau sale. Le polisson n’avait pas vidé son bain... Plutôt que de l’éduquer à nettoyer son bain, j’ai décidé de fermer les yeux. Je me souviens mal de la suite mais je suppose que j'ai du prendre la décision de renoncer à me laver.
 

Hier soir, il était dans le salon en train de regarder la télé – pour apprendre l’espagnol – il répétait tout ce qu’il entendait... Ça faisait : « divendres, divendres, divendres... ».
Je n’ai pas osé lui dire que c’était du catalan...
Maintenant il est parti. Faut dire qu’il en a eu marre. En plus c’est con, il me manque un peu. Mais bon, il en a eu marre de payer 400 euros pour un trou à rats et il vient de trouver un truc 5 fois plus grand avec 2 fenêtres pour le même prix. Il a aussi dit qu’il voulait repasser pour jouer aux échecs avec nous.


Brave garçon va.

 

Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 20 Février 2007

Et voilà, on arrive à la fin de cette série.
Ce dernier article fera un peu « réunion des bras cassés ». En gros, ils sont tous violement à coté de la plaque.
Péle mèle, on trouve du royaliste (du vrai hein, pas du Royal Canin), du souverainiste, du paranoïaque, du cul, du philosophe et même du dictateur-philosophe !
On va rapido se débarrasser des deux trois inintéressants ou un peu comment avant d’attaquer les sujest dans le vif en commençant avec Yves-Marie Adeline.

 

France Gamerre
France a pas de slogan, mais un bel article intitulé « le programme de Ségolène, c’est de l’eau tiède » (je l’ai pas lu). Elle a aussi envoyé une lettre pour signaler la non-prise en compte de sa candidature à la présidence de la République par les médias...
http://francegamerre.fr/

 

Pierre Larrouturou
Pierrre l’est encore pire que Pocrain, lui il a pas de slogan, pas de site et donc on sait pas qui c’est ni ce qu’il veut. M’a bien semblé voir son nom cité dans un article du monde mais je pense que le journaliste s’appelait David Vincent et avait le petit doigt en l’air.

 

Franck Abed
Beau slogan pour Franck Abed et un slogan : « Réconciliation nationale, tous ensemble avec les grands hommes qui ont fait la France »
Le slogan étant employé au passé, je me propose de corriger :

"Réconciliation nationale, tous ensemble avec les grands morts qui ont fait la France"

http://www.reconciliationnationale.fr/

 

Alain Mourguy
Tout autour du « bon sens », son premier slogan : « l’union gauche droite, l’union du bon sens » un autre ? « l’union du bon sens ».
Bon du bon sens il est loin d’en manquer : lui il est déjà candidat... pour l’élection 2012 !!!!
Le plus fort, c’est que sur son site il y a un compteur qui décompte les jours qui restent avant les élections de 2012...
Au moment où je rédige, on en est à – 1887...
Taré.
http://www.elysee2007.org/

 

Yves-Marie Adeline
« Le candidat royaliste à l’élection 2007 »
Complètement con lui. Je me contente de reproduire un extrait de son site, ça suffira amplement pour qu’on voit qu’il est complétement con.
Il écrit :
« A Lille, distribuant mes tracts dans la rue, je suis accosté par un jeune “Don Quichotte” très excité par les caméras qui me suivent: “Je veux du travail et un logement!”, hurle-t-il.
- Que voudrais-tu faire comme travail?
Il prend l’air étonné. Puis, après un moment d’hésitation, reprend:
- Je m’en fous, n’importe quoi !
- Tu sais, “n’importe quoi”, c’est devenu très rare aujourd’hui parmi les métiers. Toi, qu’est-ce que tu as appris à faire?
Il s’est énervé. »
En plus il est royaliste. Il est royaliste je te dis. Va voir...
http://www.adeline2007.fr/

 

Frédéric Nihous
« Le mouvement de la réalité »
Si si, c’est son slogan.
Encore un freudien quoi.
http://www.cpnt.asso.fr/

 

Jacques Cheminade
Pas de slogan, mais une prise de position virulente contre les numéros surtaxés et aussi de graves problèmes de persécution.
Extrait :
« L’état français entend réduire Jacques Cheminade au silence ».
Il écrit :
« Par procès verbal du 31 juillet 2006, M. Balgo Bin Harish, huissier de justice, a ordonné la saisie-attribution du compte de M. Jacques Cheminade (compte n° 410701774736) au Crédit coopératif de Paris. Ce compte est celui que M. Cheminade entendait utiliser pour faire transiter les fonds allant nourrir son compte de campagne pour l’élection présidentielle de 2007. »
Enfin voilà, y a tout, le nom des huissiers, le numéro du compte et le nom de la banque...
http://www.cheminade2007.org/

 

Rachid Nekkaz
« Je fais ce que je dis »
http://www.nekkaz.com/

En haut à droite de son site y a écrit un « événement ».
Quel est l’événement me direz-vous ? Ben l’événement c’est que Rachid Nekkaz vend sa maison pour financer sa campagne présidentielle et rester libre. (Rachid, je me permets de te rappeler ton slogan...) Donc il vend sa maison c’est gentil – c’est un peu tordu aussi – mais un peu comme pour le christ, on lui a rien demandé...
Bon, maintenant s’il se sentait pas libre avec sa maison et qu’il veut la vendre pour se sentir libre, il peut aussi contacter la BNP, pour 8 euros par mois, on l’inscrira automatiquement au contrat « esprit libre »...

 

Christian Chavrier
Alors lui je l’adore !!!!!
Son slogan est génial ! « Ni à droite, ni à gauche : devant ! »
... et juste en dessous en gros : « Entrez ! »

Mais dans quoi ??!!

Faut dire qu’il a été Gentil Organisateur au club Med !

« Ni à droite, ni à gauche : devant ! Entrez ! »
http://www.christian-chavrier.eu

 

Corinne Lepage
Alors elle je l’adore !!!!!
Son slogan est génial ! « Osons ce que nous voulons »

Note pour plus tard : lui faire rencontrer Christian Chavrier.
http://presidentielle-corinne-lepage.over-blog.com/

Lucien Sorreda
On va finir ce tour politique avec le Socrate des scrutins.
Lucien c’est le philosophe de la bande. Tous ses slogans sont des raisonnements complexes en suite de propositions, prédicats et autres.
Tout est en raisonnement d’hypothèse-conclusion, en enchaìnements logiques.
Un exemple : « pour s’en sortir, il est temps d’agir et pour pouvoir agir, il faut se soutenir et pour se soutenir il faut s’unir. »
Ca fait un peu la poule et l’oeuf, je le concède.

Mais le mieux, c’est qu’à la suite de ça, il se met à casser complétement les plombs...
Et, pas con, il propose d’élire... « un président dictateur républicain »

Je déconne pas, il propose bien d´élire « un président dictateur républicain »...
Faut surtout pas lui dire que dictateur ça le fait pas, il aime pas du tout qu’on lui dise ça. Parce que le président dictateur c’est quelqu’un de sincère.

Il écrit : « Les dictateurs qui appartiennent à l'histoire ne sont pas des gens qui sont devenus des ordures. Ce sont des ordures qui sont devenues dictateurs. »

Socrate.

Ou : " Moi, ma référence, c'est Cincinnatus. Nommé dictateur par deux fois, en 458 et 439 avant J.C. "

Socrate.

Conclusion (c’est lui qui le dit): mieux vaut une bonne dictature qu’une mauvaise démocratie.
http://perso.orange.fr/presidentielle2007/Intro_ie.htm

Devant l’incongruésence de la phrase (moi aussi je peux joeur au con hein), on va lui laisser la conclusion...

 

(et voilà, c’est déjà fini, il n’y a plus rien à lire... mais ça reviendra pour des articles tu sais... allez, à plus tard, petit acrobate...)

Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 12 Février 2007

(Nb encore : comme pour l'article précèdent, le temps ayant passé, certains liens ne sont plus d'actualité. Bref.)

 

Allez, on continue dans le grand n’importe quoi...

 

Gérard Chivardi
Gérard, lui il est « pour la reconquète de la démocratie »
Pour cela, il veut faire la rupture avec Maastricht et l’union européenne et défendre les 36 000 communes de France.
Parler tout seul au milieu de 27 pays de l'Union Européenne en l'an 2007 y a plein de gens catalans qui le font déjà très bien, mais je suis sûr qu'ils s'entendront pas pour parler tout seuls ensemble...
http://www.schivardi2007.com/

 

Armand Galéa
« Pour l’honneur de la France »
« Honneur, patrie, courage, travail »

Armand ? Le terrain est déjà trusté. 
http://www.pourlhonneurdelafrance.net/

 

Christian Garinot
« Esperanto liberté »

Voilà.
http://www.esperanto-liberte.com/

 

Edouard Filias
Alors lui il manque pas de culot.
Bon, Edouard se veut le « candidat du libre choix » avec « le partis pris de la liberté », jusque là rien de nouveau, rien d’anormal, c’est classique. Mais là où il pousse loin quand même, c’est quand il plagie José Bové en écrivant « un autre monde est possible », slogan qu'il ose compléter par «... un monde libéral » !
Consternant.
http://www.edouard-fillias.fr/

 

Romdam Ferdjani
Romdam  il donne des phrases à méditer sur son site. Si si...
Il nous fait ré-flé-chir. C'est écrit en haut de son site, comme un exercice à faire à la maison...
Il écrit : « je m’adresse à vous tous, citoyennes et citoyens libres, élus de la République, pour me soutenir et m’accorder votre confiance » et nous, faut qu'on médite.
Voilà. Alors, je sais pas.
Sinon, comme les autres, ses slogans sont sans intérêt :
« Sécuriser le futur, rétablir l’ordre, ouvrons ensemble la route de l’innovation et de la modernité »
« Union de la majorité citoyenne, voie de l’espérance nationale ».
http://www.ufcn.org/romdane-ferdjan

 

Soheib Bencheik
Pas de slogan
http://www.elanrepublicain.net/

 

Michel Baillif
Pas de slogan
http://www.retraite-invalide.org/

 

Yves Bachaud
Pas de slogan non plus, mais au moins il a fait l'effort d'écrire un livre : « Tous pour la France ».
http://www.yvanbachaud2007.info/

 

Jean-Phillipe Allenbach
Jean-Phillipe est un provincial.
C’est lui qui le dit : il est « le candidat de la Province qui défend les intérêts de la province »
Il a aussi écrit un livre au titre malicieux : « La province c’est capital ! »
C’est ici : http://www.allenbachpresident.org/

 

Bon, enfin j’ai gardé les deux rigolos pour la fin et je reconnais qu'ils étaient pas beaucoup cette semaine.

 

Allons y avec Yves Aubry.
Sur son site en haut, Yves Aubry a mis une petite France bleu-blanc-rouge qui sourit accompagné d'un slogan imaginatif à la Michel Drucker qui dit : « pour votre bonheur ».

En tout cas, lui il a pas l’air heureux et fait un peu de peine avec son look « le prozac ça vous va bien » !
Note pour plus tard : faire le lien avec le site suivant (attention c’est violent): http://remontemoral.over-blog.com/

Le sien est là :

http://www.yvesaubry.net/

 

Daniel LACROZE-MARTY
Allez, on va finir péniblement avec Daniel.
Notons au passage qu’il aurait peut-être fallu le mettre avec les handicapés. Son slogan est très drôle.
En juger :

« C.E.S.P.R.I.M.E.R... Autrement »

On se dit « quand même, enfin... » et puis on lit et on comprend, « cesprimer » ce n’est pas le résultat de dures leçons d’hortophonie arrachées à la sueur de la langue, nan, ce sont les initiales de « Chômeurs, Exclus, Salariés en Précarité, Revenus Insuffisants, Marginalisés, Étudiants, Retraités » qui... s'expriment Autrement.
S’ensuivent toute une série de revendications choc :
"Nous sommes des individus riches de notre diversité."
"Nous voulons le droit de choisir librement notre vie ... et les moyens de la rendre pleine et responsable. »
http://lacrozemarty.free.fr/

 

Voilà sur ce je vous laisse, il n'est que lundi et la semaine a déjà été difficile.

Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 8 Février 2007

(Nb encore : comme pour l'article précèdent, le temps ayant passé, certains liens ne sont plus d'actualité. Bref.)
 
A ce stade là, il reste encore quelques candidats pas tout à fait inconnus, même ça devient quand même obscur. Ceci dit, ça n’empêche pas les bonne surprises.
Commençons avec les moins inconnus.
 
Stéphane Pocrain
Stéphane Pocrain, animateur chez Ruquier si je ne m’abuse, fait un peu comme Ségolène. Ségolène se présente sans programme, dans le même genre « je me présente sans rien » Stéphane, lui, il se présente carrément sans slogan et sans site internet (lire cette phrase sur l’air de « sans chemise et sans pantalons »).
 
Dominique Voynet
Dominique elle, elle a un slogan choc, un truc ultrachouette : "choisir la révolution écologique."
Si si.
Le site est là. Il doit être vraiment très intéressant.
 
Antoine Waerchter
Antoine lui non plus n’a pas de slogan (on ne sait pas non plus s’il des cheveux ou s’il a une moumoutte)
En revanche, il a un site :
Oui. Non, en fait non, il a pas de site non plus.
 
Roland Castro
Alors lui je l’aime bien.
En plus j'ai découvert y a pas longtemps que c'est un analysé de Lacan. Etonnant non ? Déjà le nom pour se présenter à des élections présidentielles c’est pas mal, mais surtout faut le voir à la télé. Il est très drôle dès qu’on lui donne la parole il s’énerve, il s’énerve, il s’énerve, et dès que quelqu’un lui coupe la parole... il se tait sagement. Très étonnant comme manège.
Même son slogan est étonnant...
« Citoyen Castro Roland : candidat à l’élection présidentielle »
Quand à son programme, ben c'est un peu l'auberge espagnole et on y trouve de tout : ça va de la volotonté de transformer le sénat en forum philosophique, à la proposition "d'un plan Gandhi à l'échelle du monde", ou encore à la proposition " d'un million d'étudiants du sud en Europe (avec obligation de retour !!!), ou même à l'université populaire tout au long de la vie avec une année sabbatique pour tous.
Bon sinon il veut « rembourser le sourire (les dents) et le regard (lunettes) » et faire du 9 décembre « un jour férié mondial ».
Désolé, mais je peux pas m’empêcher de rappeler son slogan : « Citoyen Castro Roland : candidat à l’élection présidentielle ».
 
Nicolat Miguet
Nicolas est fou comme un camion et ça fait longtemps. Personne ne sait qui il est, mais il est partout. Parfois il est chef d’entreprise, d’autres fois il est à la limite du gourou de secte, d’autres fois il lance des petits hebdomadaires, ou encore il renverse la direction d’Eurotunnel (si si). Alors bon, candidat à l’élection présidentielle pourquoi pas ? (d’ailleurs il l’avait déjà fait en 2002) et puis il a déjà de l’expérience puisqu’il a présenté une liste aux élections européennes en 1999 qui a obtenu 1,77 % des voix.
Je me souviens aussi qu’à une époque - ça doit faire y a genre 5 ans - il avait collé des affiches extraordinaires sur tous les murs de France avec juste sa photo et son nom et écrit « qui est Nicolas Miguet ? »
On a jamais su.
Sinon, au niveau slogan, il fait dans le Nicolas Sarkozy, plein de bon sens et de facilité : « travailler plus et gagner plus avec Nicolat Miguet ».
Mais il s’arrête pas là et il a aussi des discours estampillés « t’as ton Tann’s » comme cet hallucinant :
« j’M moins d’impots maintenant »
Le site est là : http://www.miguet2007.com/
 
Jean-Christophe Parisot & Eric Taffoureau-Millet
Cette élection-ci (peut-être avant aussi ?) il y a un contingent d'handicapés qui se présente. Bon, c'est sans doute justifié et justifiant, mais ça donne quand même des choses bizarres, puisque on se retrouver à mi-campagne avec des phrases comme celles-ci : "le handicap, une chance pour la France" ou "plus qu'un mouvement, le parti des Handi !" (sic).
Jean-Christophe Parisot :
http://www.force-citoyenne2007.com/
Eric Taffoureau-Millet :
http://attentionhandicap.free.fr/
 
Nicolas Dupont-Aignan
Son slogan ne veut rien dire – comme tous les autres – mais là ça se voit : « français, reprenez le pouvoir ». mais bon, comme il a sa marionnette aux guignols il faut le respecter.
 
Jean Michel Governatori
Lui je sais pas qui c’est mais ça doit être quelqu’un d’important puisqu’il a rencontré M. Rocard (... il a même mis la vidéo de cet évèment de la plus haute petite importance en ligne.)
Bon, il faut quand même noter que le site est très très très laid.
 
Son slogan : «  La France en action au delà du clivage droite-gauche ».
 
Jean Michel Jardy
Encore des slogans qui s’ajoutent à la longue batterie de slogans ineptes :
- « Vous voulez l’union, mais vous êtes indépendant, c’est possible, rejoignez le CNI » (ben non).
- « Le courage de dire, la volonté de faire » (ah).
- Ou encore « le CNI, le parti du bon sens » (voilà).
Un mot pour Jean-Michel : perso, je suis pas candidat aux élections préisdentielles mais j’ai plus de commentaires que toi sur mon blog.
 
Robert Beaud
Alors lui c’est le meilleur !!!
D'après son parcours, Robert fut ouvrier spécialisé d'aménagement de magazins chez Gougnot et Boboul à Nice ! Il a aussi un certficat de formation professionnelle de garçon de restaurant, avec des "notions d'anglais" (1985), il a été soigneur animaler au zoo de Vincennes, il a aussi été ouvrier spécialisé dans la fabrication de sacs d'aspirateurs à Aspica en 1973 avant d'être candidat aux élections présidentielles en 2007.
Alors loin moi l’idée de me moquer, parce que j’ai beaucoup, mais alors beaucoup de sympathie pour Robert et pour son site !
Mazette quel homme !
 
SON SITE EST MERVEILLEUX !!!!!
 
 
(et puis, c'est différent à chaque fois, mais son site lance des pop-up et la dernière fois que j'y suis allé, je me suis retrouver avec une pub pour partir au ski !... Sur un site de candidature présidentielle comment dire ?)
 
 
 

Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 2 Février 2007

(Nb : Comme le temps a passé depuis cet article, certains liens ne sont plus ceux de l'époque. Bon, c'est comme ça.)

Bon, attention, hein ne prenez pas le titre à l'envers...
"Elections piège à cons", les cons c'est pas les votants.
Tu veux voir ?
Sont 42. J't'y colle les noms, slogans, site de campagne et commentaires, tu vas voir.
Bon comme 42 ça fait beaucoup, on va faire ça petit à petit, disons 10 par 10 en éliminant les deux dont j'ai déjà parlé dans les deux articles précédents (Ségolène "une fleur la vie" Royale et Nicolas "la rupture brusque avec le regard bleu qui plane" Sarkozy).
Comptez pas sur ce qui suit pour qu'il y ait quelconque parti pris, ça va être ob-jec-tif.
(Pour préciser : ce coup-ci on va commencer par les petits-qui-sont-grands et que-donc-on-connait-depuis-tant-de-temps et donc, forcément, faut pas s'attendre à du très palpitant, parce que ces discours, c'est souvent bien rodé.)
Allez, c'est parti.

---------------------

François Bayrou
Slogan :
« La france de toutes nos forces »
Site internet :
http://www.bayrou.fr/

Pas vraiment de commentaire à faire. C'est sobre comme slogan, juste on pourrait dire que sur le site il est habillé en canari des mers et que comme tout le monde j'attends qu'une chose : qu'il mette des claques.

 

Jean Marie Le Pen
Site internet :
http://www.lepen2007.fr/

Le vieux traumatisant a encore et toujours le sens de la formule : il y a quelques jours quand on allait sur son site, on voyait en gros : « bonne année, bonne santé, Le Pen à l'Elysée » !

Y pas à chier : ca boom comme slogan !
Bon sinon, y a les plus classiques : "tous ensemble, relevons notre France" et "ils ont trout cassé", là non plus, pas de commentaires.

 

Olivier Besancenot
Slogan :
"Nos vies valent plus que leus profits"
Site internet:
http://besancenot2007.org/

Là non plus, pas vraiment de commentaire, c'est encore un classique, Olivier fait dans le communisme, c'est son crédot.

 

Arlette Laguiller
Slogan :
"Arlette Laguiller, qui d'autre peut se dire sincèrement dans le camp des travailleurs".
Site Internet :
http://www.arlette-laguiller.org/

Pas vraiment de commentaire non plus, juste que bon, Arlette donne quand même l'impression d'utiliser des photos d'il y a 20 ans sur les affiches, et que ça fait un peu bizarre...

 

Marie George Buffet
Slogans :
"Une autre politique à gauche"
"Rassembler la gauche populaire et antilibérale".
Site internet :
http://www.mariegeorge2007.org

Ahhhhh........ là quand même le site me fait furieusement penser à un mélange entre le site de la sécurité sociale et un site d'information sur les maladies cardiovasculaires (mon dieu ces couleurs !)...

 

José Bové
Slogan : "Un autre monde est en marche"
Site internet :
http://www.unisavecbove.org/spip.php?article1

A la suite de "un autre monde est possible". RAS.

et là... attention... première surprise, là où on attendait rien :

 

Phillipe de Villiers
Slogans :
"Génération Villiers, génération libérée"
"Villiers, le candidat de la vraie droite"
et surtout :
"Sauver la France avec style"

Site Internet :
http://www.p2v.fr/

Et alors là... c'est le choc !
Alors déjà il faut rendre hommage au "génération Villiers, génération libérée" (un slogan pareil il faut oser quand même), mais surtout... c'est le "sauver la France avec style" qui compte...
Alerte ! Villiers se libère, plus il se décoince !

UN GRAND ! VILLIERS EST UN GRAND !!!! (Aaaahhhhh !!!! le logo de "2007" est grandiose !!!!!!!!)

 

Voilà, c'est tout pour le moment mes petits amis, mais il reste encore 30 candidats et ça nous fait encore de beaux articles en perspective (c'est à dire 3) et crois moi, c'est avec ceux qui vienent qu'on va s'amuser... (même si Villiers a pris beaucoup d'avance...)

Bon en attendant, moi je vais me préparer une bonne soupe de virgules.

 

Voir les commentaires

Repost 0