Publié le 24 Avril 2006

Las Ramblas continuent à faire n'importe quoi...

La petite mamie-ivre-et-bourrée-de-la-place-du-trip n'en revient pas.

 

mamiebarna

 

Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 14 Avril 2006

Nourriture pour chat catalans.

boite-pour-chat

Bien.

Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 3 Avril 2006

Je suis (re)tombé sur ça...
Explication : en 2003, je donne un cours de socio dans un institut de formation d'éducateur et d'assistantes sociales. Après 4 ou 5 courriers, toujours pas payé et au bord de l'explosion, j'écris ça :
faut avouer que c'est drôle...
 
Madame monsieur,
J’ai dispensé un cours dans vos locaux le vendredi 12 Décembre 2003 à l’IMF de Marseille, xx rue XXXXX BP XX, 13XXXX Marseille intitulé « la fonction symbolique de l’échange dans les interactions » à la demande de madame le formateur responsable : Corinne V.
Nous sommes aujourd’hui le 20 Juillet 2004 ! cela fait donc 1 an et 7 mois. Je n’ai jamais été rémunéré par ce cours.
1 an et 7 mois, vous en conviendrez, le délai est un peu long.
Je vous ai envoyé plusieurs courriers, j’ai contacté madame Corinne V., j’ai envoyé des mails, j’ai téléphoné, et vous avez fini par me renvoyer un courrier en me disant que je ne vous avais pas renvoyé la fiche vacataire (ce qui est faux).
Je vous ai donc renvoyé à nouveau une fiche vacataire (duplicata) le 11 Mai 2004. Nous sommes le 20 Juillet 2004 et malgré 2 mails envoyés à madame Corinne V cette semaine et d’incessants coups de téléphone, vous ne répondez pas. En plus de cela vous trouvez le moyen de m’envoyer un courrier personnalisé pour me proposer de redonner des cours chez vous. Vous doutez-vous que ce n’est pas avec une joie non feinte que je m’empresserai de le faire ?
Cette situation dure depuis assez longtemps, elle dépasse les règles de la négligence ou de la correction, elle s’aventure vers le terrain de la grossièreté.
Ceci est mon dernier courrier raisonnable, après quoi je ne me retiendrai probablement pas de porter l’affaire devant les instances judiciaires appropriées.
Je vous remercie d’être un tant soit peu correct c’est à dire d’avoir l’obligeance de répondre à ce courrier, et également d’être honnête, c’est à dire de me régler ce que vous me devez, car je ne suis pas là pour donner des cours « bénévolement », comme vous avez osé l’écrire « malicieusement » sur la première fiche vacataire que je vous avais renvoyée.
 
Marcus Graccus.
Doctorant en philosophie à la MMSH, thèse en cours sous la direction de Mr. XXXX,
Université de Provence.
 
N'importe quoi vraiment...

 


 

Voir les commentaires

Repost 0