Publié le 28 Août 2005

J'ai un super plan pour dormir pas cher (30 krs enfin 25, mais je me suis fait niquer) a Copenhaguen.

C'est tres simple : il suffit d'arriver environ a 22h30, d'aller a l'hotel rue je sais plus quoi et de decouvrir... qu'il est ferme. Ensuite il suffit de marcher vers un autre miteux dont on a l'adresse pourrie (sur une rue qui ne figure sur aucun plan) pour decouvrir qu'il est aussi ferme (la grande explication c'est que ces hotels sont en fait des ecoles maternelles fermees durant l'ete et donc transformees en hotel durant les mois de juillet et aout (donc le 29 aout : tintin).

Bref apres avoir fait le con comme ca un moment, je suis arrive (pas affole du tout, j'avais seulement 8 heures de bus + bateau + train dans les pattes hein) au youth hostel le plus grand du monde qui etait... plein.

Le type, tres gentil (les danois sont vraiment tres gentils, c'est incroyable) m'a explique, desole, qu'il n'avait pas du tout mais alors pas du tout de place, il m'a conseille un hotel, mais la ville est tres cher : bref j'ai cru que j'allais tomber a la renverse (genre Tex Avery) quand le type de l'autre hotel m'a annonce le prix pour une nuit : 70 euros. Mais putain je vis 1 semaine avec ca moi !!!!! (bon quand je me fais du mal, mais si, si c'est possible).

Bref, j'ai pose mon sac en consigne pour la nuit a la gare et je suis parti... marcher.

La j'ai trouve un hotel dans la rue des putes a 50 euros la nuit (on frise l'apoclepsie quand meme), mais j'ai decide : non, il est trop tard, je vais marcher toute la nuit. Tout seul (depuis le temps hein, je vois pas le probleme). Comme un grand. Con. Comme un grand con.

Pis au bout d'une heure de marche, apres avoir marche le long des rivieres, des chantiers (tout ca assez loin du centre ville, mais toujours sur ma carte de poche) : je me suis dit : "tiens je vais dormir la, dans ce terrain vague en bas du Radisson" (comme ca juste parce que j'etais fatigue et que j'avais envie d'ecrire un truc sur internet ce matin).

Et pis zou. Allonge. A 1h30. Dans le nord de l'Europe. Au froid. J'ai mis mon walkman (Bebe : pa fuera la telarana - c'est espagnol, ca ne peut que etre bon) et j'ai attendu. Je crois que j'ai du dormir deux heures, entre le Radisson et une usine et une pompe a essence parce qu'a 5h30 je me suis reveille en me demandant vraiment ce que je faisais dans la vie... (faut dire qu'il faisait TRES froid).

Ni une, ni deux, j'ai decide de faire comme si je n'etais pas reveille (je sais pas si vous avez deja essaye de tromper votre cerveau, c'est rigolo) et de fermer les yeux : ca n'a pas marche,  mais mon cerveau n'en a rien su (enfin je crois). Mais environ 15 minutes apres ca n'a pas ete drole du tout quand j'ai decide a ouvrir les yeux pour comprendre a quoi correspondait le grognement baveux qui semblait s'adresser a moi quand j'ai vu un pitbull blanc qui me regardait en bavant !

La j'ai eu tres peur (surtout que je me disais : il ne faut surtout pas avoir peur sinon le chien le comprend et apres il veut jouer a te dechirer en petits morceaux). Je me suis majestueusement leve comme si de rien n'etait en je me suis dit : je vais marcher le long de la premiere route que je trouve pour mourrir aux yeux de tous. La heureusement, il y avait une proprietaire (qui avait un autre chien encore plus con a gerer sur son aile droite) qui a gentiment appele son doudou qui commencait a s'amuser a me manger ma manche de pull (je precise que mon bras n'etait plus dans ma manche puisqu'il faisait froid - et quand il fait froid, tout celeste que je sois, j'ai tendance a me replier sur moi meme).

Doudou a fini par aller avec Dodotte et j'ai pris mes "cliques-et-mes-claques-cette-fois-ci-j'en-ai-ma-claque" (c'est Alpha Blondy les paroles) et je suis parti sur les routes de Copenhague a la recherche de mes esprits et d'un cafe. A 6h10. Apres avoir heroiquement dormi tout seul.

Maintenant il est 7h22, je suis fatigue, je suis a la gare dans le cafe internet local avec mon cafe devant internet et j'espere vraiment tres fort qu'a 9h, heure du check-out de l'hotel d'hier soir, il y aura une place pour moi pour dormir parce que la vraiment je commence a en avoir plein le cul !

Donc pour ceux que ca interesse : super plan pour dormir pas cher a Copenhaguen : mettez vos bagages a la consigne de la gare et dormez dehors.

Putain j'en ai maaaaaaaarrrreeee !!!!!

Voir les commentaires

Rédigé par céleste

Repost 0

Publié le 24 Août 2005

Je suis alle å "christiånå"... C'est un truc de dingues...

Encøre plus dingue qu'åurøville. Faut imaginer un villåage entier - genre le vieux nice - en plein ville (cøpenhåguen - une ville d'un milliøn et demi d'håbitånts quand meme), recouverte de graffiti, de cafes bio, de bars louches, de pistes de skate, de salles d'expøsition, de jardins potagers, de terrasses, de forets, de batiments en friche, de vieilles caravanes, de voitures, de maisons peintes par des enfants, de sentiers perdus dans la nature avec un millier de personnes qui se deplacent a velo...

Un vrai truc de dingue, jamais vu ca nulle part au monde, un vrai village hippie et de squatters divers.

J'åi du mettre au moins deux heures pour tout parcourir a pieds... Il y a des dealers de hash un peu patibulaires (fumer est interdit, mais la police ne dit rien tant que c'est dedans), ce village existerait depuis 30 ans et ils auraient plus ou moins la paix avec le gouvernement. Ils ont une loi interne tres dure avec les drogues dures.

Quand je suis passe cet apres midi, il y a eu une petite descente de flics, mais ils n'ont controle que les touristes. Les dealers n'ont meme pas paru inquiets. Le plus drole dans cette histoire c'est qu'il y a des visites guidees avec des hordes de petits vieux en rang ! un truc de dingue...

 

Je n'ai pas pu prendre de photos a l'aller, mais je devrais essayer d'en prendre au retour.

Pour sortir de "Christiana" on passe sous un portail ou est ecrit : "vous entrez en EU"...

 

La je pars en Suede d'ici quelques heures, å Stockholm.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Céleste

Publié dans #l'arbre à palabres (archives)

Repost 0

Publié le 24 Août 2005

Nååfølitø, faut que je t'insulte sur le site pøur que tu me repøndes å mes textøs mes cøups de fils øu que tu me mettes un cømmentåire de temps en temps sur le site ?

 

Je te cråche sur tes pieds et je te mets du yaøurt dåns les cheveux et je te pisse tå gueule.

 

Tøn åmi, Sénoufo.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par céleste

Publié dans #l'arbre à palabres (archives)

Repost 0

Publié le 18 Août 2005

Je suis a... Szczecin.

Oui : je suis a Szczecin. Je sais pas bien ce que je suis venu foutre la, mais rien que le nom a la con constitue une raison suffisante pour venir je crois !

Rien que pour pouvoir dire : "moi, mossieur, j'ai ete a Szczecin" (d'ailleurs, c'est con : on ne peut pas le dire. A la limite on peut l'ecrire, mais on ne peut pas le dire, c'est con.)


A part ca, c'est assez special : je ne parle pas polonais (enfin si : bonjour se dit "djaine dobri", aurevoir "dovai dzinia", merci "djan kouyai" (si, si, tout simplement) et certaines phrases me plaisent beaucoup, puisque : comment tu t'apelles se dit " Yak chier nazi vache", c'est amusant) et les polonais ne parlent que polonais, ce qui n'arrange pas, mais alors pas du tout mes deplacements. Comme en plus je n'ai pas de carte des villes ou j'arrive, je suis bien dans la merde pour trouver les hotels dont je n'ai que les adresses et dont j'ai renonce a demander la localisation puisque demander aux gens comment ils s'appellent est certe drole ("Yak chier nazi vache" je vous rappelle) mais pas d'un grand secours.

Comme en plus je suis seul, que j'ai pas rencontre de gens avec qui voyager, les choses sont assez "molles" dirais-je.

Bref, pour le moment, c'est le voyage le plus con que j'ai fait (mais c'est que je n'ai vraiment commencer qu'aujourd'hui puisqu'avant j'etais a Wroclaw (prononcer "Vrote Zouave", si, si) avec Arnau (prononcez "alllnaaaO").

 

A part ca, les filles sont vraiment tres jolies et j'ai tres envie de mettre un coup de pied au groupe d'Italiens qui mangent le meme kebab que moi.

 

Voila, ils ferment, je m'en vais.

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Céleste

Publié dans #l'arbre à palabres (archives)

Repost 0

Publié le 16 Août 2005

Bon, je fais court hein, parce que c'est quand meme pas pratique les cybercafes.

hier je me suis retrouve dans un joli marche polonais, avec des polonais et de la nourriture polonaise.

Je sais,  c'est idiot, mais j'ai pris un pain au chocolat francais (le 1er qui fait un commentaire, je lui envoie une boule de feu ou des asterohaches) et, bon, ben je croque dedans, logique. Je m'attendais a ce que ce soit mauvais, certes, (deja qu'en france c'est pas bon, mais ca fait seulement semblant), mais alors pas a ce point !

En fait, je croque et je sens suavement du... choux cuit.

Un pain au chocolat sans chocolat, mais avec du chou. C'est coquin.

Un peu degoute, je me suis vite achete une petite boule de pain aux poux.

 

Hmmm.

(Pour les photos, vous pouvez vous gratter, ici la prise usb est percue comme un instrument du diable et ce pays est tres catholique. Comme les accents d'aileurs. A bon entendeur...)

 

Voir les commentaires

Rédigé par Céleste

Publié dans #l'arbre à palabres (archives)

Repost 0

Publié le 9 Août 2005

A la question précédente : "mais que fait Mokambo ?", répond ceci : il cherche (ou plutôt) il a cherché.

 

En tenue/antennes ! (après c'est pas mon problème) 


 

lunettes de plongée1

 

(tu la trouves belle hein la photo ?)

 

voilà.

 

Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 9 Août 2005

Bon, avant de partir (demain) voici un point sur mes pérégrinations.

MAIS QU'EST-QU'IL FAIT ?

Au départ c'est simple. Je suis à Marseille et je dois aller à Wroclaw.

Comme ça :

 

 

et pis vlan, voilà que je pars voir de la famille dans le sud-ouest (point 1 vers 2).

Ensuite, les choses se compliquent : après trois jours de guerre civile avec les enfants à la production sonore, je pars... au sud ! (je vous rappelle que la Pologne est au nord de l'europe, au nord-est même, moi je pars au sud-ouest).

Bref, c'est le point 2 vers le 3.

Puis nous arrivons au trou du cul de l'espagne - oui trou du cul, l'endroit ou il fait sombre.

point 3 vers 4.

Aprés 10 jours de cris et de bruits (c'est le gros de la salade de mes vacances pour le moment), je parcoure le point 4 vers le point 5.

Direction san sebastien (très belle ville aux demeurants), j'y passe la journée (aprés 8 heures de bus de nuit collé à un gros espagnol très mal odorant) de 6h du matin jusqu'à 14h30 (oui j'ai dormi dans les rochers sur la plage comme un vulgaire).

Pis Biarritz, puis train de nuit en couchette avec trois racailles de Bayonne à Marseille, arrivée 5h du mat.

Je vous pass les détails de racailles de Seine et Marne (assez sympa d'ailleurs).

Non d'ailleur, je ne vous passe pas les détails, les voic : j'avais encore jamais vu un mec qui, parce qu'il n'arrive pas à dormir, se plaint en pleine nuit, dans une couchette sncf, alors que tout le wagon essaie de dormir avec les lumières éteintes : "Putain nique sa mère, j'arrive pas à dormir, j'pête les plombs, fils de chien d'cerveau, va niquer ta mère, j'veux dormir".)

Et je ne parle pas du téléphone portable qui fait des films, films de 10 secondes qu'un de mes chers compagnons insomniaques a décidé de regarder un boucle toute la nuit (ça faisait : "nique sa mère, regarde mon portable, le fils de pute comme il fime." et l'autre : "ouuuuuuuuuuéééééé !!!! putain d'sa'race trop fort la feu-te ! nique sa race la putain de la mère de la pute du chien de merde, c'est trop fort".)

Le plus drole, c'est qu'ils étaient plutot gentils avec ça (me vouvouyaient... j'adore être vouvouyé par des racailles ! pour un peu je leur aurai dit que j'étais psy et que je travaillais avec des ados bruyants sur lesquels on pratiquait régulièrement des électrochocs, je suis sûr que ça les aurait fait rire !)

Heu... au niveu des points, je suis perdu... Tout ce que je sais, c'est que demain c'est lyon, puis dimanche lyon-strasbourg en train, pis dimanche soir strasbourg-wroclaw en bus de nuit - 13 heures, une broutille).

 

Démerdez-vous avec la carte.

 

Voir les commentaires

Rédigé par céleste

Publié dans #l'arbre à palabres (archives)

Repost 0